Référendum en Turquie - L'autorité électorale confirme la victoire du "oui", l'opposition doute de la légitimité

(Belga) Le Haut-Conseil électoral (YSK) en Turquie a confirmé dimanche la victoire du "oui" au référendum sur le renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Les deux partis d'oppositions, le CHP et le HDP, contestent la légitimité du scrutin.

Au cours d'une conférence de presse, le chef de l'YSK, Sadi Güven, a affirmé que le "oui" devançait le "non" de quelque 1,25 million de voix, avec seulement 600.000 bulletins de vote qui restent à dépouiller, ajoutant que le résultat définitif serait annoncé "d'ici à 11 ou 12 jours". Le chef du principal parti d'opposition a toutefois affirmé dimanche que la modification à la dernière minute des règles électorales remettait en cause la légitimité du référendum remporté par le chef de l'Etat turc. Dénonçant la décision du Haut-Conseil électoral de valider les bulletins de vote non marqués du sceau officiel des bureaux de vote, le leader du CHP (social-démocrate), Kemal Kiliçdaroglu, a déclaré que les autorités avaient "rendu sujet à débat la légitimité du référendum", et "jeté une ombre sur la décision de la nation". Le deuxième parti d'opposition, le HDP, a fait savoir sur Twitter qu'il allait contester les votes provenant de "deux tiers" des urnes. (Belga)