EUROPE

Le Parlement européen perturbé: "Vous ne pensez qu'à voter et rentrer chez vous"

Le Parlement européen perturbé: "Vous ne pensez qu'à voter et rentrer chez vous"

Les députés étaient pressés de voter pour rentrer chez eux. Reporters

Pressés de prendre leur avion, de nombreux députés européens ont chahuté ce jeudi à Strasbourg un débat sur la pêche. Certains représentants sont scandalisés.

Le Parlement européen a présenté jeudi son image des mauvais jours quand des centaines d'eurodéputés, pressés de rentrer chez eux, ont perturbé bruyamment un débat sur la pêche qui avait pris du retard.

Relativement peu fournies au début du débat sur la pêche, les rangées de l'hémicycle avait commencé à se remplir à partir de midi de quelque 640 députés venus participer à la séance des votes de la mi-journée.

Le versement des indemnités journalières est conditionné au registre de présences au moment des votes.

Devant le vacarme provoqué par les députés venus voter, le commissaire au Commerce Karel De Gucht a renoncé à prendre la parole, tandis que sa collègue en charge de la Pêche Maria Damanaki a abrégé sa réponse.

"Un avion à prendre"

"Il y a des gens qui ont des avions à prendre", a lancé sans honte l'eurodéputé conservateur britannique Robert Atkins, demandant "que quelqu'un maîtrise cela!".

"Vous me faites honte, vous ne pensez qu'à une chose, c'est voter et rentrer chez vous !", s'est emporté l'auteur du rapport sur lequel portait le débat, le Français Alain Cadec.

Le président du Parlement Jerzy Buzek n'a pour sa part toutefois rien trouvé à redire à cet incident.

Le jeudi, la session plénière mensuelle dure officiellement jusqu'à 17h00. Mais la plupart des députés désertent Strasbourg dès la mi-journée.

Majoritairement réticents à venir siéger dans la capitale alsacienne, les députés avaient déjà grignoté par le passé une journée à leurs sessions mensuelles, supprimant le vendredi.

Belga