article abonné offert

INCOURT

Linden qui rit, Incourt qui pleure

Des supporters venus en masse, une série en cours de quatorze rencontres sans connaître la moindre défaite et une avance de six points sur Jodoigne. Linden devrait être sacré dimanche prochain. «Tout va bien mais attention à Heide Linter que nous allons recevoir mais chez qui nous avions été battus à l'aller, prévient Mohamed Bachiri. On aimerait bien fêter un titre mérité à domicile car, avec Jodoigne, nous avons dominé tout le championnat. Ici, il n'y a pas eu photo.» Linden qui rit, Incourt qui pleure. Didier Collée y croit toujours mais c'est l'avenir du club qui le tracasse. «La P4 est en train de tout détruire. Quand le club a lancé sa P4, il avait deux ans d'avance sur tout le monde. De la façon dont c'est géré, Incourt a maintenant cinq ans de retard ...»