article abonné offert

Philippe Simonis à disposition

PETIT-WARET BERTRIX samedi 20h

«Lorsque j'ai arrêté, je souffrais beaucoup. Durant une année, je pensais que ça ne me manquait pas. Aujourd'hui, je suis très heureux d'avoir rejoué et j'éprouve beaucoup de plaisir.»