F1: L'Allemagne pourrait perdre son Grand Prix

(photo Belga)

L'Allemagne pourrait pour la première fois depuis un demi-siècle se retrouver sans Grand Prix de Formule 1 à organiser sur son sol. Et ce dès 2010.

Le rendez-vous d'Hockenheim pourrait en effet ne pas pouvoir se tenir pour des raisons financières, a-t-on appris dimanche. Les organisateurs du Nürburgring ont annoncé dans la foulée qu'il serait incapable d'assumer l'organisation du Grand Prix d'Allemagne en 2010 si Hockenheim venait à confirmer son forfait. "Nous ne pourrions nous le permettre", a expliqué le manager général du Nürburging, Walter Kafitz dimanche.

Hockenheim (en 2008 et donc en principe en 2010) et le Nürburgring (2009) accueillent en alternance le Grand Prix d'Allemagne. L'édition 2010 à Hockenheim est menacée car le Land de Baden-Wurttemberg, où le circuit se trouve, a annoncé vendredi qu'elle ne pourrait avancer des fonds aux organisateurs en difficulté. "Et sans subsides, il n'y aura plus de F1 à Hockenheim", a expliqué le patron de l'évènement de Formule 1, Josef Schmidt.

Hockenheim connaît un déficit de 5 millions d'euros pour 2008 et devrait enregistrer les mêmes pertes pour 2010 selon les prévisions. Kafitz avait avoué que le Nürburgring était dans la même position. La dernière fois que le grand cirque de la Formule 1 n'était plus passé par l'Allemagne remonte à 1960, et de 1995 à 2006, l'Allemagne organisait même deux grands prix par saison: le GP d'Allemagne à Hockenheim et le Grand Prix d'Europe au Nürburgring.

Ils sont quatre pilotes allemands cette saison en F1: Nick Heidfeld, Sebastian Vettel, Adrian Sutil et Nico Rosberg. L'Allemagne est aussi représentée par Mercedes et BMW, alors que l'écurie Toyota est basée à Cologne.

Avec Belga