article abonné offert

BOURGMESTRES

Peeters ne débat pas, faute d'arguments ?

Si Kris Peeters et son gouvernement refusent tout lieu de débat sur le dossier de la nomination des bourgmestres, qu'ils ne veulent pas rencontrer, et d'aller au Conseil de l'Europe, c'est parce qu'ils savent qu'ils sont à court d'arguments et qu'ils ont tort, a affirmé dimanche le président du FDF, devant 200 militants du parti réunis en congrès sur le thème de "Bruxelles en force".