SPA

Policier abattu à Spa: voici les premiers éléments de l’enquête

Policier abattu à Spa: voici les premiers éléments de l’enquête

BELGA/KOEN BLANCKAERT

Le paquet de Liège a annoncé dimanche qu’un suspect, Ivo T., âgé d’une trentaine d’années, avait été interpellé en matinée à Spa alors qu’il était recherché depuis 2 heures du matin pour son implication dans une fusillade qui a coûté la vie à Amaury D., inspecteur principal de la zone Fagnes qui contrôlait le véhicule dans lequel se trouvait le suspect.

 

LES FAITS

– Un policier de 38 ans, père de 3 enfants, a été abattu dans la nuit de samedi à dimanche à Spa.

– Les faits se sont déroulés alors qu’il effectuait le contrôle d’une voiture.

– Un Néerlandais, d’une trentaine d’années, a été interpellé dans les bois, vers 9 h 30 dimanche.

– On ignore encore l’implication exacte de ce dernier.

 

Selon les premiers éléments d’enquête, un groupe de Néerlandais a été refoulé à l’entrée d’un café de Spa. La police a été appelée à la suite de cette altercation et une patrouille a réalisé le contrôle d’un véhicule dans lequel le groupe se serait engouffré.

D’après le parquet de Liège, le policier a été abattu par un des passagers du véhicule. Le conducteur a, lui, déjà été entendu par les enquêteurs. Sous le choc, il n’a pas pu donner de précision sur l’identité du tireur, la scène s’étant passée dans son dos.

«Des devoirs d’enquête sont actuellement réalisés concernant la personne interpellée, laquelle sera entendue dans l’après-midi. Nous ne pouvons pas à ce stade confirmer qu’il s’agisse bel et bien du tireur», précise le parquet de Liège.

Le policier, qui faisait équipe avec la victime, a répliqué et pourrait également avoir blessé le trentenaire néerlandais.

Le Roi est attendu sur place vers 15 heures. Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon devrait également se rendre à Spa en cours de journée.