Les épreuves du CEB 2023 se sont clôturées ce vendredi 30 juin. Pendant quatre demi-journées, les élèves de 6e primaire, ainsi que ceux de 1ère et 2e différenciées et les enfants qui suivent l’école à la maison, ont été évalué sur leurs compétences en mathématiques, français et éveil. Le CEB permet aux élèves de fréquenter, dès la rentrée, la première année commune de l’enseignement secondaire.

Les résultats sont tombés ce mercredi 5 juillet 2023. Près de neuf élèves de 6e primaire sur dix (88,17%) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont obtenu leur certificat d’étude de base (CEB).

Au total, 46.113 élèves ont obtenu leur CEB au terme de cette année scolaire.

Le taux de réussite du CEB enregistre une hausse de près de 3% en 2023 après deux années de baisse consécutive. Pour rappel, l’épreuve avait été annulée en 2020 en raison du Covid-19.

Si l’on regarde les résultats par matière, la moyenne en français (73,92%) est en légère baisse par rapport à 2022 alors que les résultats en mathématiques (73,58%) et en éveil (75,15%) sont meilleurs que l’an dernier.

L’obtention du CEB

Le Certificat d’études de base (CEB) permet d’évaluer les élèves de toute la Fédération Wallonie-Bruxelles avec des épreuves communes.

L’élève de 6e année primaire qui réussit l’épreuve obtient automatiquement le CEB et fréquentera dès la rentrée, la première année commune de l’enseignement secondaire.

En cas d’échec ou d’absence justifiée à tout ou partie de l’épreuve, les élèves peuvent obtenir le CEB sur la base des résultats des deux dernières années scolaires. C’est l’école qui prend alors cette décision.

Les parents de l’élève auquel l’octroi du CEB a été refusé, ou la personne investie de l’autorité parentale à son égard, ont la possibilité d’introduire un recours contre ce refus.

Toutes les informations utiles se trouvent sur le portail de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles: http://www.enseignement.be/CEB.