« C’est quoi les règles? », c’est la question qu’Aaron; 12 ans, nous a posée. Voici, en images, notre réponse.

Les règles, que l’on appelle aussi « menstruations », c’est toute une histoire, Aaron. L’histoire de la vie, en fait, de la reproduction des humains.

Pour comprendre, intéressons-nous à l’appareil reproducteur féminin.

Chaque mois, l’utérus se prépare pour accueillir un ovule

Tous les mois, oui, tous les mois, le corps de la femme se prépare à une éventuelle grossesse. Un des deux ovaires, qui se trouvent de part et d’autre de l’utérus, libère un ovule, un œuf. C’est l’ovulation. Une fois libéré, l’ovule entreprend un long voyage pour aller s’installer dans l’utérus. S’il a été fécondé par un spermatozoïde, c’est là qu’il continuera de se transformer pour devenir… un bébé! Chaque mois, l’utérus se prépare donc à accueillir le nouvel ovule. Sa surface interne, l’endomètre, se développe pour former un petit nid douillet, riche en vaisseaux sanguins. Si l’ovule n’a pas été fécondé, ce petit nid n’a plus de raison d’être. Il est évacué par le corps, via le vagin. Ce sont les règles.

Les règles, une période pas toujours facile

Les règles durent plusieurs jours et peuvent être douloureuses. Elles peuvent aussi rendre fatiguée ou irritable. Ce n’est pas toujours une période facile. Il faut prendre soin de soi. Cette grande opération se répète environ tous les 28 jours. C’est le temps moyen de ce qu’on appelle le cycle menstruel, le temps qui s’écoule entre deux périodes de règles. Il peut être plus court ou plus élevé, chaque personne étant différente.

Les règles, de la puberté à la ménopause

Lorsqu’une femme tombe enceinte, les règles s’arrêtent. Et à partir d’un certain âge, généralement après 50 ans, le corps cesse de se préparer à des grossesses éventuelles. C’est la ménopause. Les premières règles arrivent à la puberté, lorsque le corps de l’enfant entame sa transformation pour devenir un corps d’adulte. Cette puberté dure plusieurs années.

La puberté ne concerne pas que les filles, bien sûr. Chez les garçons, c’est à ce moment-là que leurs testicules, par exemple, se mettent à produire des spermatozoïdes par millions, que la voix change et que les poils poussent.

Les règles, une source d’inégalité

Les règles, c’est naturel. Et pourtant, c’est une source d’inégalité. Au niveau financier par exemple. Pour ne pas tacher les vêtements durant règles, il existe de nombreux produits : les protections hygiéniques. Elles coûtent cher. Dans certaines régions du monde, une partie des femmes ne peuvent pas se les payer. Et certaines filles arrêtent d’aller à l’école. Les femmes ne disposent pas toujours d’un endroit discret, propre et sécurisé pour changer leurs protections. D’autres n’ont pas accès à des installations sanitaires pour se laver. Or, sans une bonne hygiène, elles risquent de développer des infections qui peuvent être graves.

Les menstruations ont tendance à être un sujet tabou, un sujet dont on n’ose pas parler.

Alors, Aaron, merci pour ta question.

A toi la parole! Pose-nous tes questions

Deux fois par mois, le JDE répond à tes questions dans une vidéo faite de dessins.

Depuis le début de ce projet, nous avons déjà répondu à toute une série de questions variées. Par exemple: «Qu’est-ce qu’un réfugié?», «Quel est le rôle du roi des Belges?», «Pourquoi certains animaux hibernent-ils? » ou encore «C’est quoi les règles?». Toi aussi, tu te poses des questions? Envoie-les nous à lecteurs@lejde.be ou sur notre site dans la page « Je donne mon avis ». Indique bien tes coordonnées. Si ta question est sélectionnée, nous te contacterons.