Est-ce que, quand on est jeune, on rêve d’un bel avenir où tout est possible ? Est-on insouciant ? Cette image est souvent associée à l’enfance et à la jeunesse.
Pourtant, dans notre enquête, 33 % des 7-13 ans se disent un peu ou très inquiets pour le futur. Les 14-17 ans sont encore plus préoccupés : 31 % sont un peu inquiets et 13 % le sont très fort !

Qu’est-ce qui vous inquiète ?

Nous n’avons fait aucune proposition de réponse. Les participants à l’enquête pouvaient répondre de façon spontanée.
Un sujet est revenu presque une fois sur quatre (23 % des réponses exactement) : le climat. Les 7-11 ans expriment cette préoccupation une fois sur cinq (20-21 %). Chez les plus de 12 ans, le climat est cité dans 28 à 29 % des cas.
Le deuxième sujet d’inquiétude qui apparaît, c’est la guerre. Cela inquiète 11 % d’entre vous, surtout les 7-9 ans (14 %).
On retrouve ensuite, dans 7 % des cas, la pauvreté et, dans 5 % des réponses, le pouvoir d’achat. Cela fait donc 12 % de motifs d’inquiétude liés au niveau de vie et à la capacité de faire face à ses besoins.
Enfin, 7 % des sujets de préoccupation cités touchent au travail. Mais vous ne vous inquiétez pas d’avoir « juste » un travail. Non, ce que vous voulez, c’est « un travail que j’aime ».
D’autres sources d’inquiétude sont, par exemple, de ne pas réussir ses études (5 %), l’avenir (4 %), la mort et la réussite dans la vie (3 %), la solitude et la maladie (2 %)…

Les adultes font-ils ce qu’il faut ?

« Trouves-tu que les adultes font tout ce qu’il faut pour que ton futur soit le plus beau possible ? »

76 % des jeunes répondants pensent que oui, ou en sont même certains.

Mais plus vous grandissez, moins vous êtes satisfaits des adultes.

Si 84 % des 7-9 ans trouvent que les adultes font ce qu’il y a de mieux, ce chiffre baisse à 80 % chez les 10-11 ans, puis à 68 % chez les 12-13 ans et à 46 % chez les 14-17 ans !

Surprenant ?

Ces chiffres reflètent ce que l’on sent et ce que l’on observe depuis quelques années chez une partie des jeunes : ceux qui réclament qu’on agisse d’urgence pour freiner le réchauffement climatique, ou encore ceux qui préfèrent vivre avec moins plutôt que d’accepter un travail qui ne leur plaît pas, qui les épuise ou qui ne correspond pas à leurs valeurs.
L’inquiétude par rapport à la guerre est probablement liée à la situation en Ukraine. Et la pauvreté et la baisse du pouvoir d’achat sont des thèmes qui reviennent tous les jours dans les conversations et dans les médias. Les inquiétudes et difficultés des adultes vous impactent aussi…

Pour découvrir d’autres infos liées à notre sondage, il suffit d’aller ici. Tu connaîtras mieux les goûts, avis et habitudes des 7-17 ans en 2022.

D’autres articles sur ces sujets

Nous avons déjà parlé d’éco-anxiété, cette anxiété liée au réchauffement climatique.

Nous avions invité Jean-Pascal van Ypersele dans une classe pour que ce spécialiste réponde aux questions des élèves sur le climat.

Nous avons un dossier rempli d’articles sur l’Ukraine.

Le pouvoir d’achat a fait l’objet d’un Dessine-moi une actu en juin 2022 et nous aussi déjà parlé d’inflation.