Dans cette école de Wezembeek-Oppem (Bruxelles), les enfants partagent leurs avis sur la guerre. « Tout le monde a envie que cela s’arrête », dit un garçon. « Poutine a déjà un grand territoire », constate un autre.

Ces enfants pensent aussi aux enfants qui grandissent dans ce pays où règne l’insécurité. Ils imaginent leurs privations.

Quelles actions et réactions sont possibles pour des enfants?

Ces enfants bruxellois ont rassemblé des vivres et du matériel pour les Ukrainiens. Une fille explique qu’elle a envie de recueillir un Ukrainien ou une famille chez elle.

Un garçon imagine aller dire à Poutine qu’il doit arrêter cette guerre.

Les vidéos ci-dessous ont été réalisées par Yapaka, c’est un programme mis en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Si tu veux réagir, envoie un message à redaction@lejede.be ou sur www.yapaka.be/contact