Élisabeth sous les toits

Élisabeth, 10 ans, s’est enfuie de son orphelinat, en Bretagne. Elle a marché, marché, jusqu’à Paris. Son but ? Retrouver ses parents. Elle ne connaît que leurs noms et a une photo d’eux, avec le nom d’une rue… Avec son courage, sa gentillesse, son intuition, elle va se trouver des alliés – et même des amis – et découvrir la ville de Paris. En 1920, la vie dans la capitale française n’est pas toujours facile. Mais Élisabeth a de la joie de vivre à partager ! Une belle histoire joliment illustrée, avec des personnages bien typés.

Élisabeth sous les toits, V. Cuvellier, ill. de G. Bianco, éd.Little Urban, 336 p., dès 9 ans.

Les petits Voyageurs de l’art

Entrer dans le tableau de la Joconde ? Lucas et Jade ont ce pouvoir ! En visite au musée du Louvre, ils tentent l’aventure. Transportés en 1518, ils font la connaissance de Lisa Gherardini, autrement dit, la Joconde ! Elle est au Clos Lucé, dans l’atelier de Léonard de Vinci. C’est avec lui que les enfants entament une conversation sur la route qui les conduit chez le roi. Léonard de Vinci va présenter ses œuvres à François 1er.

Joyeuse et intéressante, cette aventure se termine par quelques pages passionnantes sur les œuvres et la vie de Leonard de Vinci. Vivement la prochaine aventure !

Les Petits Voyageurs de l’art, La Joconde de Léonard de Vinci, Carbone, Moon Li, éd. Kennes.

La Prophétie de Beatryce

Alors que Frère Edik vient nourrir Answelica, la chèvre du monastère, il constate que l’animal a deux têtes ! En y regardant de plus près, il comprend que la deuxième tête appartient à une petite fille. Épuisée, malade, l’enfant ne se souvient que d’une seule chose : elle s’appelle Beatryce. Les moines découvrent avec stupeur que l’enfant sait lire. Or, personne ne peut lire dans le royaume, à part les moines et les rois! Qui est donc Beatryce ? Que lui est-il arrivé ? Et comment échapper aux gardes du roi qui la cherchent ? Une histoire prenante qui parle d’amitié, d’amour, de destin, de la passion des mots… L’écriture rappelle les contes et est « visuelle » : on « voit » les actions et on en sourit. Un très chouette livre avec des illustrations qui rappellent celles que dessinaient les moines au Moyen Âge !

La Prophétie de Beatryce, K. DiCamillo, illustrations de S. Blackall, éd. Seuil, 270p., dès 9 ans.

27 chapitres et un peu plus pour être heureux en toutes circonstances

À l’école d’Augustin certains font la loi et ce n’est pas Augustin qui subit plutôt les brimades et les mauvaises blagues. Jusqu’au jour où débarque Lily. Une petite fille différente des autres : elle sourit tout le temps et est gentille avec tout le monde. Avec elle, Augustin va découvrir le monde autrement, avec bienveillance.

Fanny Chartres et Églantine Ceulemans, Neuf (L’école des loisirs), dès 9 ans.

Mira, mes copains, mes copines et l’amour (tome 1)

Mira tient un journal dans lequel elle couche toutes ses pensées et surtout tout ce qui se passe à l’école. Entre les copines qui grandissent plus vite et ne pensent qu’aux garçons et le copain d’enfance dont elle ne peut se séparer, Mira apprend petit à petit et entre dans l’adolescence. Une petite BD scandinave au graphisme original qui plaira aux pré-ados un peu perturbés par tout ce qui leur arrive.

Sabine Lemire et Rasmus Bregnhoi, Casterman, dès 9 ans.