Le Bangladesh est un pays d’Asie du Sud, un des États les plus menacés au monde par les catastrophes météorologiques induites par le dérèglement climatique, et la montée des eaux.

Pour protéger les habitants, une architecte a imaginé les plans d’une « petite maison » de bambou et de tôle. On appelle cela une « khudi bari ».

Cette maison repose sur des piliers en bambou et peut être montée et démontée facilement et ainsi être déplacée si nécessaire. Le premier niveau est formé par des plaques en tôle qui peuvent être enlevées pour laisser passer le courant lors de crues (forte montée de l’eau). Lorsque l’eau monte, on peut donc monter au premier étage, cuisiner au gaz ou au bois et donc rester sur place en attendant la décrue. Le coût pour une telle maison s’élève à environ 400€. Le but est qu’elles restent accessibles au plus grand nombre.