Dans la première vidéo, tournée en 2013, ce sont des enfants de l’école Saint-André de Tournai qui répondent. En juin dernier, la même question a été posée à des enfants de l’école de la Buissonnière à Crisnée (2e vidéo).

 

«Ça n’amuse personne de voir quelqu’un en colère»

 

À cette question, François, 9 ans a répondu: «Quand on voit quelqu’un en colère, on n’est pas vraiment content, parce que ça n’amuse personne de voir quelqu’un en colère. Des fois, on peut être en colère pour de très petites choses qui ne sont pas vraiment importantes. Comme mon frère, quand il ’fait du boudin’, quand il râle. Avec les copains, on se chamaille, parce que l’un veut jouer à quelque chose, et l’autre ne veut pas. On augmente notre voix, on fronce les sourcils, et on perd plus vite patience. Si on oublie un exercice, ou si on ne fait pas nos devoirs, ça se peut que l’institutrice se fâche, ou alors quand on bagarre sur la cour de récré. C’est normal qu’elle se mette en colère, sinon il y aurait tout le temps des gens qui se battent. Ou alors elle peut punir, ou dire d’arrêter. Mes parents se mettent en colère quand je me dispute avec mon frère, ou quand je fais une bêtise. Leur visage change, et ils nous font la leçon. Je suis vite en colère quand on me dit des méchancetés. Mais quand l’autre ne s’énerve plus, ça s’apaise. Et là je regrette d’avoir fait de la peine à l’autre personne.»

 

 

 

 

Et toi, tu en penses quoi? Envoie un message à lecteurs@lejde.be ou à yapaka@yapaka.be