«Pourquoi il y a des tremblements de terre?», c’est la question que Noémie, 8,5 ans, nous a posée. Avec nos marqueurs, nous lui avons répondu.

Les séismes et les plaques tectoniques

Les tremblements de terre sont aussi appelés séismes. Dans certaines régions du monde, ils sont courants… Tout dépend de l’endroit où on se trouve sur le globe terrestre.

Sous nos pieds, même si nous n’en avons pas conscience, ça bouge tout le temps ou presque ! La surface de la Terre est recouverte de plaques, des plaques dites « tectoniques ». Elles s’emboîtent les unes dans les autres comme les pièces d’un puzzle…

Mais c’est un puzzle instable !

En effet, les plaques bougent… très lentement. De quelques centimètres à peine chaque année. Et dans des directions différentes ! Ce phénomène est dû à la chaleur contenue au centre de la Terre, qui lorsqu’elle remonte à la surface, crée des courants de convection qui font bouger ces plaques dans des directions variées.

Les plaques peuvent s’écarter, coulisser, glisser l’une sous l’autre…. Il arrive aussi que ces plaques entrent en collision ! 

Tous ces mouvements génèrent des tensions, et libèrent parfois une importante énergie. Cette énergie se propage sous forme d’ondes sismiques qui vont faire trembler le sol.

Les tremblements de terre puissants se produisent, généralement, en bordure des plaques tectoniques, au niveau de ce qu’on appelle des « failles », des endroits où la surface terrestre est déjà fracturée.

Mesurer les tremblements de terre sur l’échelle de Richter

Les tremblements de terre n’ont pas tous la même intensité. Certains sont plus faibles et d’autres, beaucoup plus puissants, détruisent tout sur leur passage ! Pour mesurer leur puissance, on utilise l’échelle de Richter. Charles Richter était sismologue. Il étudiait les séismes. Il a créé cette échelle de mesure en 1932. Elle permet d’évaluer l’énergie libérée lors d’un tremblement de terre et d’en déterminer la puissance. Elle va de 1… lorsque la puissance est très faible à … en fait, il n’y a pas de limite !

À l’heure actuelle, le plus puissant séisme jamais enregistré était de 9,5 sur l’échelle de Richter. C’était au Chili, en 1960. Et les conséquences ont été terribles ! Il y a eu des milliers de morts et des millions de personnes se sont retrouvées sans toit.

Heureusement, tous les séismes n’ont pas cette intensité ! On évalue à environ 2700 le nombre de tremblements de terre qui se produisent chaque jour. Mais lorsque leur intensité est inférieure à 3, les secousses ne sont pas ressenties par les hommes. En Belgique, on les ressent donc très rarement.

A toi la parole! Pose-nous tes questions

Deux fois par mois, le JDE répond à tes questions dans une vidéo faite de dessins.

Depuis le début de ce projet, nous avons déjà répondu à toute une série de questions variées. Par exemple: «Qu’est-ce qu’un réfugié?», «Quel est le rôle du roi des Belges?», «Pourquoi certains animaux hibernent-ils? » ou encore «C’est quoi les règles?». Toi aussi, tu te poses des questions? Envoie-les nous à lecteurs@lejde.be ou sur notre site dans la page « Je donne mon avis ». Indique bien tes coordonnées. Si ta question est sélectionnée, nous te contacterons.