Le soleil était beau fixe ces dernières semaines. Et s’il nous a permis de profiter de l’extérieur avec beaucoup de plaisir, nous ne devons pas oublier de nous en protéger. Nous pensons souvent à mettre un chapeau ou de la crème solaire, mais trop souvent, nous oublions de penser à nos yeux. C’est pourtant essentiel. Encore plus chez les enfants. Le professeur Levecq, ophtalmologue au CHU-UCL Namur, nous en dit plus.

Professeur Levecq, en quoi le soleil est-il dangereux pour les yeux?

Les rayons ultraviolets du soleil peuvent provoquer une inflammation et le vieillissement de la rétine. L’œil est une caméra, un outil qui permet à notre cerveau de voir. C’est lui qui traduit les informations captées par l’œil (voir schéma ci-dessous). L’œil comprend différents éléments. La rétine, c’est le tissu nerveux de l’œil qui transforme l’information lumineuse en information électrique, qui est envoyée au cerveau par le nerf optique pour y être décodée. Le cristallin, c’est le zoom de la caméra, ce qui sert à faire la mise au point. C’est lui qui filtre les rayons ultraviolets du soleil.

C’est donc le cristallin qui nous protège des ultraviolets?

Oui. Mais chez les enfants et jusqu’à l’âge de 20 ans, il est complètement transparent. Donc, il n’arrête pas les ultraviolets. Il est donc primordial (très important) de porter des lunettes de soleil pour protéger nos yeux du soleil.

Que risque-t-on, si on ne le fait pas?

On augmente les risques de développer, à l’âge adulte, deux maladies de l’œil: la cataracte (perte de transparence du cristallin qui entraîne une baisse de la vue) et la dégénérescence (dégradation) maculaire liée à l’âge (la macula sert à voir les petits détails).

Les yeux clairs sont-ils plus sensibles au soleil?

Non. Il est important de distinguer deux éléments: l’éblouissement dû à la lumière et la toxicité (dangerosité pour la santé) de la lumière. Un iris (la partie colorée visible de l’œil) brun peut protéger contre l’éblouissement. Mais pas contre la toxicité de la lumière. Qu’on ait les yeux bleus, verts, ou bruns, on doit mettre des lunettes de soleil.

Comment les choisir?

De nouveau, il faut distinguer deux éléments: éblouissement et toxicité. Certaines lunettes protègent contre l’un mais pas forcément l’autre. On voit des lunettes avec des verres foncés, on les essaye, on n’est pas ébloui, mais elles ne protègent pas forcément des ultraviolets! Il y a des lunettes qui ne protègent pas de l’éblouissement mais qui sont traitées contre les ultraviolets. Il n’y a pas de lien entre la couleur des verres et la protection aux ultraviolets. Il faut choisir des lunettes avec le marquage CE (conformité européenne, le produit est reconnu. Il est généralement inscrit sur la branche des lunettes). Ensuite, il faut choisir le bon indice de filtration des ultraviolets. Ils vont de 0 à 4. Pour les enfants et jusqu’à 20 ans, il faut choisir l’indice 3. Il filtre plus de 80% des ultraviolets. Après 20 ans, on peut choisir l’indice 2. Ou l’indice 3, lorsque l’on va à la mer ou à la montagne.

Le soleil y est plus dangereux?

L’ensoleillement et la réverbération y sont plus importants. Le soleil se réfléchit très fort sur l’eau, le sable et la neige, moins sur l’herbe. À la mer et à la montagne, on a donc de la lumière qui arrive par le dessus, et également de la lumière qui arrive par le bas.

Les lunettes sont-elles la seule protection pour nos yeux?

Oui. Et ce n’est pas parce qu’on ne se plaint pas du soleil, qu’on n’est pas ébloui, qu’on ne doit pas protéger nos yeux. L’indice de filtration des ultraviolets est vraiment très important. Il ne faut pas se fier à la couleur des verres. Puis il n’y a pas que les verres, il faut également une monture qui couvre bien tout l’œil. Pour effectuer le meilleur choix possible, l’opticien reste le meilleur conseiller. Les verres dits organiques conviennent bien aux enfants, ils sont légers et incassables. Les verres dits minéraux se griffent beaucoup moins vite, mais ils sont moins efficaces contre les ultraviolets.

Le port des lunettes, c’est toute l’année?

Dès qu’il y a du soleil, oui! Dès qu’on est dehors, oui! Il faut les mettre. Si on n’est pas équipé, on ne doit pas aller au soleil. Les casquettes ne protègent pas les yeux. Mais même avec des lunettes, il ne faut JAMAIS regarder le soleil. Si on le fait, on brûle la rétine de manière immédiate et irréversible (on ne peut pas revenir en arrière).

Comment voit-on?