GILETS JAUNES

Des gilets jaunes verbalisés près de Ciney pour une opération escargot sur la N4

Des gilets jaunes verbalisés près de Ciney pour une opération escargot sur la N4

La police explique sa décision par la dangerosité que représente ce type d’action pour les autres usagers de la route. Photo News (ILLUSTRATION)

Trois gilets jaunes ont été verbalisés jeudi après-midi à proximité de Ciney pour avoir ralenti la circulation dans le cadre d’une opérartion escargot, indique la police.

Partis de Namur dans six voitures, les gilets jaunes avaient pour objectif de se rendre jusqu’à Ciney à du 40 km/h via la N4. Ils n’ont finalement pas pu arriver à destination, puisque la police a décidé d’arrêter les trois voitures qui menaient le cortège.

Leurs conducteurs ont écopé d’une amende de 275 euros pour vitesse trop réduite et entrave à la circulation. La police explique sa décision par la dangerosité que représente ce type d’action pour les autres usagers de la route.

Du côté des gilets jaunes, on ne comprend pas. «Il n’y a pas de limitation de vitesse sur la N4 car elle est ouverte aux tracteurs et nous avons bien fait attention à ne mettre personne en danger», explique Marc-Henri Jamain, qui était dans un des véhicules du cortège. «S’ils veulent faire un exemple, ce n’est pas le bon et c’est lamentable de mettre des PV comme ça, sans réelle raison.»

Jeudi matin, deux autres conducteurs avaient déjà été verbalisés et même arrêtés administrativement dans la région de La Louvière, à la suite d’une opération similaire menée sur la E42. Des amendes pourraient s’ajouter pour utilisation non autorisée de gyrophares oranges.

«Nous comprenons d’autant moins ce qui s’est passé sur la E42, puisque nous avions été escortés par la police avant d’être interpellés», précise M. Jamain.