MONDE

Le Dr Denis Mukwege rentrera dans sa ville de Bukavu ce jeudi

Le Dr Denis Mukwege rentrera dans sa ville de Bukavu ce jeudi

- AFP

Le gynécologue congolais Denis Mukwege, co-lauréat du prix Nobel de la paix 2018, devrait regagner jeudi la République démocratique du Congo (RDC), à trois jours d’élections à hauts risques, a annoncé la société civile du Sud-Kivu, en appelant la population de Bukavu à lui réserver un accueil «digne de sa notoriété».

Le Dr Mukwege est attendu à 12h00 locales (11h00 HB) à l’aéroport de Kavumu, distant de Bukavu d’une trentaine de kilomètres, indique une affiche.

«Nous appelons à la mobilisation tout azimut de toutes les couches de la population et les forces vives afin de lui réserver un accueil délirant et digne de sa notoriété, de l’aéroport de Kavumu passant par la place de l’indépendance jusqu’au collège Alfajiri où il sera présenté à la population», a indiqué le président de la société civile du Sud-Kivu, Me Patient Bashombe, lundi lors d’une conférence de presse, selon le média en ligne Echo Evangile Magazine.

Le Dr Mukwege, baptisé «L’homme qui répare les femmes» victimes de violences sexuelles, avait retardé la semaine dernière son retour en RDC, initialement prévu le 20 décembre.

Les élections présidentielle, législatives et provinciales, reportées du 23 au 30 décembre doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila.

Outre son engagement pour la cause des femmes, le docteur Mukwege est une voix critique envers le régime du président Kabila.

Il a ainsi, dans une tribune d’opinion publiée vendredi sur le site du quotidien américain ‘New York Times’, demandé la «démission» de M. Kabila et des sanctions internationales contre lui et ses «généraux corrompus».

Le docteur Mukwege avait été attaqué en octobre 2012 à son domicile de Bukavu. Un de ses employés avait été tué. Il s’était alors brièvement réfugié en Europe.