BELGIQUE

Le sénateur américain John McCain, figure politique américaine, est mort à l’âge de 81 ans

Le sénateur américain John McCain, figure politique américaine, est mort à l’âge de 81 ans

AFP/Gabriel BOUYS

Le sénateur conservateur John McCain, grande figure de la politique américaine, a succombé à son cancer du cerveau samedi. Il est mort dans sa maison en Arizona à l’âge de 81 ans. Il avait été battu par Barrack Obama à l’élection présidentielle américaine. John McCain s’est régulièrement opposé au président Trump dont il ne veut pas de la présence à son enterrement.

Le vétéran de la guerre au Vietnam a été combatif jusqu’à son dernier souffle, n’hésitait pas à aller à rebours de son parti pour critiquer l’actuel président américain Donald Trump.

«Le sénateur John Sidney McCain III est mort à 16 h 48 le 25 août 2018. Près du sénateur se trouvaient, quand il est décédé, son épouse Cindy et leur famille», a indiqué le bureau du sénateur républicain dans un communiqué. «Il a servi fidèlement les États-Unis pendant 60 ans», ajoute le communiqué.

Ce héros de la guerre du Vietnam, a été le rival George W. Bush au sein du parti conservateur lors des primaires de l’élection présidentielle américaine en 2000, avant d’être investi par son parti comme candidat conservateur face au démocrate Barrack Obama qui le battra au scrutin de 2008.

Jusqu’à la fin de son mandat, John McCain était aussi une des rares voix conservatrices à critiquer l’actuel président Donald Trump qu’il qualifiait de «mal informé» et «impulsif». Une des dernières volontés du sénateur voulait que le milliardaire n’assiste pas à son enterrement.

Le sénateur américain John McCain, figure politique américaine, est mort à l’âge de 81 ans
AFP/BRENDAN SMIALOWSKI and MANDEL NGAN

Le président américain a toutefois présenté ses condoléances à la famille du sénateur, adressant sur Twitter sa profonde sympathie et son respect aux proches du défunt.

John McCain n’avait pas démissionné du Sénat, mais il ne s’y était plus rendu depuis décembre 2017. Il restait néanmoins relativement actif politiquement en défiant notamment durant l’été 2017 Donald Trump en votant contre sa réforme du système de santé, allant à rebours de son camp conservateur.

John McCain, fils et petit-fils d’amiraux, a d’abord été pilote de chasse, engagé dans la guerre du Vietnam où il fut blessé et emprisonné pendant plus de cinq ans. Après son retour aux États-Unis, en Arizona, il se fait élire à la Chambre des représentants, avant d’être élu sénateur en 1986, un siège qu’il a conservé depuis.

Cinq grandes dates de la vie de John McCain

29 août 1936: John Sidney McCain, troisième du nom, naît dans la zone du canal de Panama. Son père est sous-marinier, son grand-père amiral. Il s’oriente naturellement vers une carrière militaire et devient pilote de chasse, après une formation à l’Académie navale d’Annapolis.

26 octobre 1967: L’avion de chasse de John McCain est frappé par un missile sol-air au-dessus d’Hanoï. Le pilote s’éjecte et est fait prisonnier. Des fractures aux deux bras et à la jambe droite sont sciemment mal ou pas soignées, et le militaire est battu et torturé au long de sa détention. Il est libéré le 15 mars 1973, après la fin de l’engagement américain au Vietnam.

2 novembre 1982: Après avoir quitté la Navy, John McCain, qui vient de divorcer et de se remarier, est élu dans l’Arizona à la Chambre des représentants. Quatre ans plus tard, il est élu sénateur, fonction à laquelle il sera réélu cinq fois. Son mandat actuel courait jusqu’en 2022.

4 septembre 2008: Après un échec aux primaires de 2000 contre George W. Bush, John McCain est investi candidat du parti républicain pour la Maison Blanche, contre le démocrate Barack Obama. Il choisit une gouverneure quasi-inconnue comme colistière: Sarah Palin. Le ticket républicain est largement battu en novembre suivant.

Le sénateur américain John McCain, figure politique américaine, est mort à l’âge de 81 ans
AFP/Robyn BECK

28 juillet 2017: Vers 1h30 du matin John McCain, à qui l’on venait de diagnostiquer une tumeur au cerveau, entre dans l’hémicycle du Sénat et vote, d’un geste du pouce, contre l’abrogation partielle d’Obamacare, la loi sur la santé de Barack Obama, torpillant une promesse centrale de Donald Trump. Le président américain est furieux.