VU SUR INTERNET

Un selfie maladroit et 200.000 dollars de dégâts

«Ce sont les risques du selfie»... Elle voulait se photographier dans une galerie d’art à Los Angeles. La note est salée: environ 200.000 dollars de dégâts.

Cela ressemble à une partie de dominos géants. Il n’en est rien... La scène se passe il y a quelques jours dans une galerie d’art de Los Angeles, la «14th Factory». Une femme veut se prendre en photo face à une rangée d’œuvres. Elle trébuche. Son dos cogne une première colonne, qui en cogne une deuxième, qui en cogne une troisième et ainsi de suite. Bilan estimé: 200.000 dollars de dégâts.

Peu rancunier, l’auteur de ces œuvres, Simon Birch, a décidé de ne pas porter plainte contre la responsable. «Il s’agit clairement d’un accident», a déclaré l’artiste. Et d’ajouter: «La 14th Factory étant un projet à but non-lucratif, nous ne pouvons de toute façon pas nous le permettre. (...) Nous avons pu réparer certaines œuvres mais d’autres pourraient être condamnées.»

Au sujet de la valeur des œuvres, Simon Birch rappelle que «cela reste un élément très compliqué dans le monde de l’art. À l’heure actuelle, les gens connaissent le prix de tout, mais la valeur de peu.»

+ Son témoignage complet ci-dessous:

Pour la petite histoire, cette mésaventure s’inscrit dans le cadre d’une expo baptisée «Hypercaine», qui met en lumière des couronnes réalisées avec différents matériaux. Si la couronne de la maladresse semble toute désignée, celle de l’élégance également.