Cyclisme

Championnat du monde à Florence: la pluie a joué les trouble-fêtes

Le départ de la course en ligne élite messieurs des championnats du monde sur route a été officiellement donné dimanche à 10h00 sous la pluie à Lucques.

C'est un championnat du monde de cyclisme dans des conditions épouvantables qui s'est déroulé en Italie ce dimanche. La course est difficile et les intempéries se sont invitées. La pluie fait des dégâts. On ne compte plus le nombre de coureurs tombés depuis le début de la course. Parmi les cyclistes tombés: Alberto Contador, Chris Horner, Cadel Evans et Bjorn Leukemans. Peter Sagan a quant à lui eu un problème mécanique.

Parmi les abandons: Leukemans, Samuel Sanchez, Mark Cavendish, Bradley Wiggins et Nairo Quintana, mais aussi le vainqueur du Tour de France, Chris Froome, et le vainqueur de l'étape de l'Alpe d'Huez, le Français Christophe Riblon.

Au départ ce matin, les favoris cités étaient le Suisse Fabian Cancellara, le Slovaque Peter Sagan, l’Italien Vincenzo Nibali et les Espagnols Alejandro Valverde et Joaquim Rodriguez. Les espoirs de la Belgique, qui n’a aligné que sept coureurs au départ, reposent sur les épaules de Philippe Gilbert, qui remet son titre en jeu.

Au final, la victoire est revenue à Rui Costa, Gilbert terminant 9e.

Le Russe Kolobnev en course malgré le vol de son vélo

Le Russe Alexandr Kolobnev, qui avait annoncé samedi matin son forfait à cause du vol de son vélo, est finalement partant dans le Championnat du monde de cyclisme sur route qui s’est élancé dimanche matin de Lucques pour rejoindre le circuit de Florence.

Les vélos de la sélection russe, forte de trois éléments pour la course élite (Kolobnev, Chernetski et Trofimov), ont été volés durant la nuit de vendredi à samedi. Mais les coureurs ont pu retrouver des cadres à leurs tailles afin de prendre le départ.

Kolobnev s’est classé deuxième des Mondiaux en 2007 et 2009. Il est aussi monté sur la 3e marche du podium aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Cette année il a terminé 3e du Tour de Wallonie, dont il avait enlevé la 1e étape à Eupen.