FRANCE

Fusillade de Lille: le tireur présumé avait déjà menacé d’autres videurs

Fusillade de Lille: le tireur présumé avait déjà menacé d’autres videurs

Le suspect avait ouvert le feu dimanche vers 03H00 du matin avec une kalachnikov depuis l’extérieur de la discothèque « Theatro ».

AFP

Il n’en était pas à son premier comportement agressif en discothèque. L’auteur présumé de la fusillade de Lille, ayant fait deux morts et six blessés, avait déjà menacé plusieurs videurs de boîtes de nuit.

L’auteur présumé de la fusillade dans une discothèque de Lille, qui a fait deux morts et six blessés dimanche, avait déjà menacé plusieurs videurs d’autres boîtes de nuit, a indiqué un ancien portier de la discothèque.

«Fayçal Mokhtari, on le connaissait, c’était un habitué des soirées Rn’B de Lille et des environs. C’est un gars qui présentait bien, mais qui pouvait parfois avoir des comportements agressifs. Il avait déjà menacé d’autres collègues», a déclaré Ibnou Sow, ancien «portier» du Theatro, la discothèque sur laquelle les coups de feu ont été tirés.

Ce témoin qui travaille maintenant dans une autre boîte de nuit lilloise, affirme avoir eu «une altercation avec Fayçal» le 1er juin dernier. «Je reviens avec ma kalachnikov et je vais te tirer dessus», lui aurait déclaré Fayçal Mokhtari après que le videur l’eut contraint à sortir de l’établissement.

«Il avait un comportement qui laissait à désirer. Il était notamment très agressif vis-à-vis de ma collègue au bar. Alors je lui ai demandé de me suivre vers la sortie. Et c’est alors qu’il a commencé à m’agresser verbalement», relate Ibnou Sow.

«J’ai quand même réussi à le mettre dehors. Mais après, il est revenu en voiture se mettre à ma hauteur pour me menacer», ajoute-t-il.

Selon ce videur, un client lui aurait ensuite téléphoné le lendemain pour l’avertir que Fayçal «disait à tout le monde qu’il avait eu des problèmes avec moi et qu’il allait se venger».

Le suspect avait ouvert le feu dimanche vers 03H00 du matin avec une kalachnikov depuis l’extérieur de la discothèque «Theatro», après en avoir été éconduit une première fois par le videur. Il s’est ensuite immédiatement enfui à bord d’un véhicule conduit par un complice.

Les policiers sont toujours lancés à leur recherche. Leur signalement a été largement diffusé en France et en Belgique.