MONDE

Pas de déclaration finale au sommet des Amériques à cause de Cuba

Pas de déclaration finale au sommet des Amériques à cause de Cuba

AFP

Le sommet des Amériques s’achèvera sans déclaration finale, dimanche à Carthagène en Colombie, faute d’accord sur la participation de Cuba, a annoncé dimanche à l’AFP un diplomate brésilien.

« Il y aura seulement une déclaration signée par le président de Colombie, mais pas par les autres dirigeants » des pays membres de l’Organisation des États Américains (OEA), a indiqué cette source sous couvert de l’anonymat.

La quasi-totalité des participants ont réclamé l’intégration de l’île communiste lors de la prochaine édition de cette conférence continentale, une option écartée par les États-Unis et le Canada.

Exclue de l’OEA depuis un demi-siècle et le blocus économique infligé par les États-Unis, Cuba n’a jamais assisté à ces sommets organisés tous les trois ans depuis 1994, ni demandé sa réintégration.

À l’ouverture de la réunion de Carthagène samedi, le président colombien Juan Manuel Santos avait jugé « inacceptable » la perspective d’une prochaine édition privée de la présence de Cuba, qualifiant d’« anachronisme » la mise à l’écart de La Havane.

Les pays de l’Alba (Alliance bolivarienne pour les Amériques), un bloc socialiste réunissant notamment autour de Cuba le Venezuela, l’Équateur et la Bolivie, ont menacé de boycotter les prochains sommets si cette exclusion était maintenue.