(Belga) Le président américain "n'exclut pas de limoger" le général McChrystal après la publication de ses propos sur l'administration américaine dans un magazine, a affirmé mardi le porte-parole de la Maison Blanche, qui a expliqué que le président était furieux.

"Toutes les options sont sur la table", quant au maintien ou non du général McChrystal à la tête des forces internationales en Afghanistan, a affirmé le porte-parole, Robert Gibbs, lors de son point de presse quotidien. Mais, a-t-il averti, il faudra attendre la réunion de mercredi à laquelle le haut gradé a été convoqué à la Maison Blanche par le président pour en savoir plus sur l'avenir du général McChrystal. M. Obama a pris connaissance de l'article paru dans Rolling Stone sur le général McChrystal tard lundi soir. "Il s'est mis en colère" à la lecture du long portrait que le bimensuel a consacré au militaire de carrière, a ajouté Robert Gibbs. Dans cet article, le général s'en prend pêle-mêle au vice-président Joe Biden, qu'il moque ouvertement, à l'ambassadeur américain à Kaboul ou encore à l'émissaire de la Maison Blanche en Afghanistan et au Pakistan, Richard Holbrooke. M. Gibbs a estimé que ces propos constituaient "une énorme faute", tandis que le secrétaire à la Défense Robert Gates a évoqué une "faute importante". (EDR)