Des places moins chères à Spa-Francorchamps

Seulement 20% des spectateurs du Grand Prix sont Belges. (photo EdA)

"Il faut faire revenir le spectateur ordinaire au Grand Prix de Spa-Francorchamps", a indiqué jeudi Etienne Davignon, président de la Société Spa Grand Prix.

Pour attirer les foules, les organisateurs ont prévu quelque 15 à 20.000 places à des tarifs préférentiels, ont-ils annoncé jeudi. Le prix de base pour un adulte y sera de 95 euros en prévente pour la journée de dimanche alors que les places dites Gold chiffrent, quant à elles, à 410 euros. La zone de places aux tarifs plus abordables sera située dans la Green Area, dans la ligne droite du Kemmel. Objectif avoué: faire revenir le spectateur ordinaire au Grand Prix. Et surtout le Belge. Car, si à l'heure actuelle 25.000 billets ont déjà été vendus pour le Grand Prix, seuls 20% de ces billets ont été achetés par des Belges, dont une part importante pour le compte d'entreprises.

Les organisateurs espèrent compter 65.000 entrées payantes pour l'ensemble du week-end. Deux sociétés différentes ont été mises sur pied pour assurer la gestion du circuit et du Grand Prix: l'une propre à l'organisation du Grand Prix même, la Société Spa Grand Prix, présidée par Etienne Davignon, et l'autre, la Société de Promotion du Circuit de Spa-Francorchamps, qui chapeaute l'ensemble des événements se déroulant sur le circuit. "L'évolution du Grand Prix ne doit pas empêcher les activités annexes au Grand Prix de se développer", a précisé Etienne Davignon pour justifier la création de ces deux sociétés. La Société de Promotion sera notamment dotée d'un comité sportif comprenant d'anciens pilotes comme Thierry Boutsen, Marc Duez et Didier de Radiguès. "Il faut un professionnalisme également dans la connaissance du monde sportif automobile", a précisé Libert Froidmont, président de la Société de Promotion du Circuit de Spa-Francorchamps.

Pour le président du RACB, François Cornelis, à une époque où les instances internationales de Formule Un optent de plus en plus pour une répartition mondiale plus équilibrée des Grand Prix (on parle à terme de ne plus organiser que 6 ou 7 Grand Prix en Europe), il était capital pour la Belgique de réinscrire l'événement dès maintenant et jusqu'en 2012. S'exprimant sur l'importance d'avoir un Grand Prix en Belgique, Etienne Davignon considère l'événement comme un "élément universel et si l'organisation peut se faire avec des moyens économiques raisonnables, la retombée dépassera de loin ce que l'on peut faire dans d'autres domaines", a-t-il ajouté.

Le Grand Prix de Formule Un de Belgique se déroulera les 14, 15 et 16 septembre. Les places peuvent être commandées sur le site www.spagrandprix.com. Le site www.spa-francorchamps.be fournit notamment le calendrier de tous les événements du circuit. Les 24 heures de Spa, notamment, sont prévues les 26, 27, 28 et 29 juillet. (Belga)