BERNARD WÉGRIA

« J'estime qu'il faut six semaines de préparation »

Bernard Wégria, le terrain vous manquait-il trop que pour ne pas redevenir T1 ?Si j'avais pris un peu de recul la saison passée, c'était d'abord une volonté de ma part. J'étais moins disponible et je voulais suivre ma fille de plus près. Mais oui, cela m'a manqué, tout comme le fait de ne pas avoir le même impact sur le groupe. Et puis comme il y avait une demande de celui-ci pour que je revienne, cela tombait bien.

Vous n'avez plus de T2. Stéphane Gillard parti, vous allez devoir être présent à chaque entraînement.Nous aurions voulu repartir sur le même schéma qu'il y a deux ans, avec Stéphane qui assurait les entraînements et moi la gestion du groupe le week-end. Mais il n'en a pas voulu et cela ne sert à rien de polémiquer maintenant. Par rapport à mon boulot de commercial, il se peut que je doive manquer l'une ou l'autre séance, mais on avisera. Je sais que le papa de Romain, Pierre Knoden, serait disponible pour dépanner l'une ou l'autre fois.Vous n'avez pas l'impression de reprendre très tôt ?Non. J'estime qu'il faut six semaines de préparation avant de débuter le championnat. Quand je vois le programme de début de saison, nous avons intérêt à être prêt, car du 22 août au 7 septembre, nous jouerons 7 matches officiels, si nous sommes qualifiés pour les huitièmes de finale de la coupe. P.K.