Pas un jour où une invention révolutionnaire ne vienne nous rendre la vie meilleure et plus facile. Hier, en première mondiale, on nous présentait la possibilité d'effectuer ses payements dans les magasins avec son GSM. Révolutionnaire.Si tout le monde s'y met (on est quand même 9,5 millions à disposer d'un portable en Belgique), une société de cosmétique a mis sur le marché une lotion à vaporiser sur le visage pour contrer les effets des ondes-GSM, causes du vieillissement cutané. Sûr qu'une autre société ne tardera pas à proposer une crème à appliquer sur le visage pour contrer les effets nocifs du spray anti-GSM.

Marre de cette surenchère à l'invention, de ces ventilateurs que l'on fixe sur une cuillère pour refroidir les spaghettis ou du toaster qui produit des tartines rôties avec des dessins.

Nous sommes devenus les champions des inventions-gadgets qui ne font pas franchement avancer le schmilblick.

Tenez, un jeune ingénieur vient de déposer un brevet pour des chaussures GPS, avec une puce intégrée sous la semelle, qui permet de localiser son propriétaire n'importe où dans le monde. Il raconte que son invention va permettre de retrouver des enfants perdus ou des personnes souffrant d'Alzheimer. Mais la vraie bonne invention, ne serait-ce pas celle qui permettrait aux enfants de ne plus jamais se perdre et aux grands de ne plus jamais souffrir de cette horrible maladie ?

(Nathanaël JACQMIN)