En Belgique, 83 emplois sont menacés chez Pfizer

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé qu'il allait supprimer, d'ici fin 2008, 10.000 emplois dans le monde. La Belgique sera touchée par cette suppression.

    Ces 10.000 emplois représentent 10% des effectifs totaux, une diminution projetée pour réduire les coûts de fonctionnement de Pfizer, qui vient pourtant d'annoncer un bénéfice presque quadruplé au titre du quatrième trimestre.
    Le groupe, leader mondial dans la pharmacie en terme de chiffre d'affaires, a précisé qu'il comptait réduire notamment de 20% ses effectifs en Europe, "en consultation avec les partenaires sociaux et en accord avec les législations sociales locales".
    Un porte-parole du groupe à Paris a indiqué que cette réduction d'effectifs de 20% en Europe portait sur les forces de vente et non sur la totalité de ses effectifs européens. Pfizer va aussi continuer à réduire le nombre de ses usines, qui tomberont à 48 contre 93 en 2003.
   
En Belgique

    Les restructurations vont impliquer des pertes d'emplois à Ixelles. Selon la direction, quelque 83 emplois sont ainsi enacés. Cette annonce a été faite lors du conseil d'entreprise au siège d'Ixelles. La direction précise que cette réduction d'effectifs sera opérée notamment par la non reconduction de contrats à durée déterminée.
    Les fonctions touchées sont principalement la vente et l'administration, comme les syndicats le craignaient ces derniers
jours. Les autres sites ne seront pas touchés "en terme d'emploi", souligne encore la direction. (Belga)