Endeavour pourrait se poser en Californie

(photo Reuters)

La navette spatiale américaine Endeavour, avec son équipage de sept astronautes, pourrait se poser en Californie dès ce dimanche alors que la météo a forcé la Nasa à renoncer aux deux tentatives prévues en Floride plus tôt dans la journée.

Si les responsables de la mission décidaient de faire atterrir l'orbiteur sur une piste de la base militaire d'Edwards dès dimanche, Endeavour bouclerait un périple très réussi de 16 jours dans l'espace dont douze amarrés à l'ISS.

Les responsables de la mission envisageaient désormais de faire poser la navette à Edwards à 21H25 GMT (13H25 locales).

Les météorologues prévoient un front pluvieux, peut-être des orages ainsi que des vents latéraux très forts dans la zone du Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral où la navette devait initialement se poser à 18H19 GMT. La seconde ouverture prévoyait un atterrissage en Floride à 19H54 GMT.

La décision de faire atterrir l'orbiteur est prise une heure avant qu'il ne touche le sol quand les responsables de la mission donnent le feu vert pour un décrochage de l'orbite. Une fois sortie de son orbite, la navette doit se poser à l'endroit sélectionné sans possibilité de changer de cap alors qu'elle ne dispose pas de moteur.

Le directeur de vol Bryan Lunney examinera les prévisions météo en Floride lundi avant de décider de faire atterrir Endeavour sur la base d'Edwards dans le désert de Mojave où le temps est aujourd'hui très favorable.

La navette doit impérativement se poser mardi alors qu'elle aura quasiment épuisé ses réserves d'oxygène et d'eau ainsi que ses piles à hydrogène qui fournissent l'électricité.

La Nasa n'attend jamais par principe le dernier jour pour faire poser la navette.

L'agence spatiale préfère dans la mesure du possible faire atterrir l'orbiteur au Centre spatial kennedy près de Cap Canaveral où tous les lancements ont lieu.

Le rapatriement de la navette de Californie en Floride sur le dos d'un Boeing 747 spécialement aménagé coûte près de deux millions de dollars et prend environ une semaine.

Lors de sa mission de 16 jours dans l'espace, dont douze amarrés à la Station spatiale internationale (ISS), Endeavour et son équipage ont livré 14,5 tonnes d'équipement destinés surtout à doubler les capacités d'accueil de la station, de trois à six astronautes, pour de longs séjours.

Ils ont apporté une machine d'une valeur de 250 millions de dollars pour recycler l'urine et la sueur des astronautes en eau potable ainsi que des toilettes supplémentaires, deux couchettes, un frigo et deux fours. Lors de quatre sorties orbitales, deux astronautes ont réparé le système grippé de rotation d'une des trois antennes solaires de l'ISS qui fournit la puissance électrique de la Station.

L'équipage de sept astronautes, tous américains, se compose du commandant Chris Ferguson, 47 ans et du co-pilote Eric Boe, 44 ans, ainsi que de cinq spécialistes de mission dont Greg Chamitoff de retour d'un séjour de plusieurs mois dans l'ISS où Sandra Magnus, arrivée dans Endeavour, l'a remplacé.

La prochaine mission d'une navette est prévue en février 2009 vers l'ISS pour poursuivre l'assemblage de l'avant-poste orbital devant être achevé en 2010, date prévue de mise en retraite des trois navettes de la flotte.

Avec Belga