Des milliers de manifestants à Bangkok

(photo Belga)

Des milliers de partisans du gouvernement thaïlandais, vêtus de rouge, se sont rassemblés dimanche dans le centre de Bangkok pour dénoncer le "coup d'Etat déguisé" fomenté par des opposants qui occupent les deux aéroports de Bangkok.

Ce rassemblement, qui vise à contrer la mobilisation des ultra-royalistes, vêtus de jaune et retranchés notamment dans les aéroports, se déroulait devant le siège de l'administration métropolitaine de Bangkok, non loin du monument de la Démocratie.

Le front ceint de bandeaux où l'on pouvait lire "Non au putsch", les partisans du gouvernement répondaient à l'appel d'une "Alliance démocratique contre la dictature" au sein de laquelle sont regroupés tous les sympathisants de l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, dont le beau-frère dirige le gouvernement actuel.

L'occupation des aéroports de Bangkok, ainsi que du siège officiel du gouvernement par les manifestants de la PAD, alimente depuis une semaine les risques de violences et de nouveau putsch militaire pour rétablir l'ordre, selon des analystes.

330 Belges enregistrés à l'ambassade de Belgique en Thaïlande

Des dizaines de milliers de touristes se sont retrouvés piégés en Thaïlande à la suite de l'occupation des deux principaux aéroports de Bangkok. Depuis ces évènements, 330 Belges se sont enregistrés auprès de l'ambassade de Belgique en Thaïlande. Le nombre de Belges présents en Thaïlande est toutefois plus élevé, environ deux ou trois fois plus, a précisé un porte-parole des Affaires étrangères belges, Bart Ouvry. Les Belges qui se sont fait connaître à l'ambassade sont des voyageurs individuels et des touristes voyageant avec un tour-opérateur.

Les Affaires étrangères déconseillent actuellement les voyages dans ce pays. Selon M. Ouvry, la mise en place de vols supplémentaires entre Bruxelles et la Thaïlande n'est pas encore à l'ordre du jour. "Nous sommes à ce propos en contact permanent avec les tour-opérateurs, desquels relève l'initiative", a-t-il indiqué. Et de préciser que, contrairement àl'Espagne, qui a envoyé trois avions pour rapatrier ses ressortissants bloqués, aucun vol direct ne relie la Belgique à la Thaïlande, "mais seulement des charters".

Explosion à l'extérieur de l'aéroport

Cette nuit, 2 passants ont été blessés par un engin explosif à l'extérieur d'un des aéroports de Bangkok occupés par des manifestants peu après une attaque à la grenade qui a fait près de 50 blessés au siège du gouvernement également assiégé par des opposants, selon la police.

"Une bombe a explosé dans la rue en face de Don Mueang (vols intérieurs) dimanche matin vers 04H00 (21H00 GMT samedi)", a déclaré un policier sur place. Plus tôt dans la nuit, au moins quarante six personnes ont été blessées dans une attaque à la grenade visant les manifestants antigouvernementaux qui occupent les deux aéroports de la ville et le siège du gouvernement.

Avec Belga