Tension entre le Pakistan et l'Inde

(photo Reuters)

Le gouvernement indien envisage de suspendre le processus de paix avec Islamabad à la suite des attentats de Bombay attribués à des extrémistes basés au Pakistan.

"Certains au sein du gouvernement estiment que l'Inde devrait suspendre le processus du paix et le dialogue pour montrer que l'on ne prend pas à la légère le carnage de Bombay", , a affirmé dimanche l'agence de presse indienne PTI qui cite des sources officielles ayant requis l'anonymat.

Le gouvernement, "y compris le Premier ministre Manmohan Singh, est profondément choqué car il a la sentiment que le Pakistan n'a pas tenu les promesses faites au plus haut niveau de mettre fin au terrorisme dirigé contre l'Inde", a ajouté PTI.

Les mêmes sources ont indiqué à l'agence officielle "qu'une série de rencontres de haut niveau allaient se tenir dans les prochains jours pour prendre une décision".

Avec Belga