Kigali dénonce l'arrestation d'un proche de Kagame

(photo Reuters)

Le Rwanda a dénoncé l'arrestation "abusive" dimanche en Allemagne de la responsable du protocole du président rwandais Paul Kagame, Rose Kabuye, visée par un mandat d'arrêt européen émis par la France.

 "C'est un abus de la juridiction internationale", a déclaré à l'AFP la ministre rwandaise de l'information, Louise Mushikiwabo, également porte-parole du gouvernement, qui s'exprimait en langue nationale, le Kinyarwanda. Le gouvernement rwandais réagira "bientôt" officiellement à l'interpellation de Mme Kabuye, très proche collaboratrice de M. Kagame, a-t-elle ajouté.

Rose Kabuye "a été arrêtée à son arrivée à l'aéroport de Francfort (ouest). L'Allemagne était tenue de l'arrêter en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par la France", a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères. Rose Kabuye est recherchée pour sa participation présumée dans l'attentat contre l'avion de l'ancien président rwandais Juvénal Habyarimana, en avril 1994, qui avait été le détonateur du génocide rwandais contre les Tutsi et les Hutu modérés, qui avait fait environ 800.000 morts, selon l'ONU.

En novembre 2006, le juge français Jean-Louis Bruguière avait signé neuf mandats d'arrêt contre des proches du président Kagame, dont Mme Kabuye, qu'il soupçonne d'être impliqués dans le meurtre du président Habyarimana.

Avec Belga