Fortis: Reynders met lui aussi en garde les actionnaires

(photo Belga)

Le ministre des Finances, Didier Reynders, a lui aussi mis en garde les petits actionnaires qui ont entamé une action en justice contre la reprise de Fortis par BNP Paribas.

Ils risquent de provoquer la faillite du groupe et de tout perdre, a-t-il averti sur le plateau de la RTBF. "Les actionnaires doivent se rendre compte qu'ils risquent de mettre tout le groupe Fortis en faillite et donc de tout perdre", a-t-il déclaré.

Sur le fond, le ministre des Finances tient un discours semblable à celui du premier ministre Yves Leterme, dans un entretien publié samedi par le quotidien "Het Laatste Nieuws", même s'il adopte un autre style. "A chacun son style. Je préfère rappeler que, quels que soient les éléments qui surviennent dans ce dossier, je continuerai à privilégier la sauvegarde de l'épargne et du fonctionnement du système de crédit", a-t-il souligné.

M. Reynders se dit par ailleurs surpris par la façon dont les avocats des petits actionnaires procédaient, en collectant des fonds auprès de ceux-ci avant d'engager leur action. "J'ai été avocat pendant pas mal de temps et je ne trouve pas ça très correct au niveau de la déontologie", a-t-il fait remarquer.

Avec Belga