Du haut de ses 10 ans et demi, Arthur se demande s’il est vrai que certains adultes ne savent ni lire ni écrire. La réponse est oui. En Belgique, on estime qu’un adulte sur dix éprouve des difficultés à lire et à écrire. Certains, parce qu’ils n’ont pas pu aller à l’école, d’autres parce qu’ils ont eu des difficultés dans leur parcours scolaire. On parle d’analphabétisme et d’illettrisme.

De nombreux problèmes au quotidien

Et dans la vie quotidienne, cela peut poser de très nombreux problèmes dont on n’a même pas idée quand on a accès à la lecture et l’écriture. Par exemple, il est difficile de se situer dans l’espace quand on ne sait pas lire le nom des villes, des rues. On ne sait pas décrypter (comprendre) les panneaux dans les gares de bus ou de trains, les aéroports. On n’arrive pas à lire son courrier, les papiers officiels, les factures, les offres d’emploi et même les médias et réseaux sociaux …

771 millions d’adultes concernés dans le monde

Ce 8 septembre, on célèbre la Journée internationale de l’alphabétisation. On estime qu’au moins 771 millions d’adultes dans le monde n’ont pas les compétences de base en alphabétisation. Même lorsque l’on est adulte, on peut suivre des cours pour apprendre à lire et à écrire. Ceux-ci peuvent être organisés par des organismes publics ou des associations. C’est loin d’être facile d’apprendre à lire et à écrire pour les adultes. Bravo à tous ceux qui le font !

A toi la parole! Pose-nous tes questions

Deux fois par mois, le JDE répond à des questions d’enfants dans une vidéo faite de dessins.

Depuis le début de ce projet, nous avons déjà répondu à toute une série de questions variées. Par exemple: «Qu’est-ce qu’un réfugié?», «Quel est le rôle du roi des Belges?», «Pourquoi certains animaux hibernent-ils? » ou encore «C’est quoi les règles?». Toi aussi, tu te poses des questions? Envoie-les nous à lecteurs@lejde.be ou sur notre site dans la page « Je donne mon avis « . Indique bien tes coordonnées. Si ta question est sélectionnée, nous te recontacterons.