Parfois, on a l’impression qu’on a beaucoup de congés qui s’enchaînent en quelques semaines. Et puis à d’autres moments, on enfile de nombreuses et longues semaines sans pause et on est épuisés… Ce rythme scolaire irrégulier n’est pas bon pour les élèves. Après de nombreuses années de réflexions et de débats, les députés de la partie francophone du pays ont franchi le pas: on change tout ça !

Dès la prochaine rentrée scolaire, les élèves des écoles francophones auront un rythme plus régulier:  toutes les 7 semaines de cours (6 au minimum, 8 au maximum), il y aura deux semaines de vacances. Cela signifie qu’il arrivera qu’un congé ne corresponde plus aux fêtes traditionnelles. En 2023, par exemple, Pâques ne tombera pas pendant une période de deux semaines de congé. Par ailleurs, pour que l’année compte toujours 182 jours de travail, la rentrée scolaire pourra tomber en août et les vacances d’été débuteront parfois début juillet. Voici ce que ça donne…

Ces changements vont avoir des effets sur de nombreux secteurs. Les parents vont modifier l’organisation de leurs congés. Les vacances et le tourisme seront impactés. Les mouvements de jeunesse vont devoir revoir l’organisation de leurs camps… Il va falloir s’adapter !

Pas en même temps que les Flamands

Ces changements n’ont pas (encore) été adoptés par la Communauté flamande. Les écoles du Nord du pays n’auront donc pas toujours congé en même temps que celles du Sud. Pour l’année 2022-2023, on a fait les comptes :
– 25 jours de congé ensemble
– 20 jours où les élèves francophones seuls auront congé
– 17 jours où les élèves flamands seuls auront congé

Cela va compliquer la vie des familles qui sont concernées par les deux enseignements.